mardi 18 juin 2013

Un mal silencieux : la retraite

Si la retraite est un souci qui engage tout à chacun, les difficultés qui y sont liées sont bien plus cruelles pour les femmes que pour les hommes, comme le souligne la dernière campagne d'Osez le Féminisme.




samedi 15 juin 2013

La présence d'héroïnes féminines dans les jeux-vidéo : un problème ?

A l'occasion de l'E3, célèbre salon des jeux-vidéo organisé chaque année à Los Angeles pour présenter les nouveautés dans le domaine, on ne peut pas s'empêcher de remarquer l'amélioration de tout un tas de techniques sophistiquées en matière de jeux-vidéo, et qu'on peut maintenant faire des choses magnifiques en terme de graphisme et d'interaction avec l'environnement.

On a quand même fait des progrès depuis quelques années.

Un petit extrait de Mass Effect 3


Et on partait de loin.

Monkey Island 2


Mais il y a un point sur lequel on n'a toujours pas avancé...

C'est... c'est ?

C'est ?

mardi 11 juin 2013

Robin Thicke, "Blurred Lines" : Beurk

Parfois, des artistes font des choses louables avec des paroles un peu maladroites. Comme par exemple Bérénice Béjo qui fait ressortir la vieille théorie de l'essence féminine du placard en voulant montrer qu'elle n'est pas une potiche, l'année dernière... Ce sont des choses qui arrivent : on finit toujours tous et toutes par trébucher, pétri(e)s que nous sommes par les injonctions rocambolesques du patriarcat. Je pense d'ailleurs qu'on devrait plutôt se réjouir à l'idée que ces propos ne sont plus aujourd'hui acceptés aussi simplement qu'ils pouvaient l'être auparavant.

Mais parfois, les gens ne trébuchent pas. Ils font juste de la merde. C'est comme ça.
On ne peut pas invoquer simplement une erreur de parcours, c'est juste complètement à côté de la plaque.



jeudi 6 juin 2013

"T'es bonne" : quand le soleil est de retour...

Le soleil revient. La température se fait plus douce. C'est le moment où vous arrivez péniblement à remiser votre doudoune au placard, en vous disant que bon sang, l'hiver était long (et pluvieux souvent) et que vous allez pouvoir vous balader avec moins de bordel sur le dos.
C'est aussi le moment où se produit un phénomène difficile à éluder, et plein d'autres blogueuses en parlent : quand le soleil revient (et là, il a mis sacrément longtemps à revenir...), les "poètes" des rues reviennent à la charge...




Qu'est ce qu'un poète des rues ? C'est le mec qui te déshabille du regard à 500 mètres de distance et qui attend d'être près de toi pour te lancer un profond "ah mamzelle, z'êtes charmante" et autres "ça fait du bien aux yeux", voire carrément la figure de style hors du commun "t'es bonne".

Le poète des rues a une dégaine des plus diverses : il peut s'agir d'une espèce de dindonneau équipé des mêmes lunettes de soleil que Nicolas Sarkozy, avec une chemise à carreaux, parfois un T-shirt d'une marque qui fait "riche", en jean ou en survet', le poète des rues s'épanouit en toutes circonstances et en toutes tenues.

Et, le plus important, c'est qu'il pense même te faire plaisir en te faisait remarquer que tu es "chatoyante" à ses yeux.

dimanche 2 juin 2013

Femen vs Antigones : on perd la boule

Des choses, ces dernières semaines, il s'en est passé beaucoup. Entre le festival de Cannes et ses escorts, les propos de Polanski, ceux de François Ozon, tous aussi sympathiques, la tribune de Nancy Huston et de Michel Raymond dans Le Monde, on est quand même sacrément servi en matière de sexisme. Là, c'est gratiné, avec du sel, et même des petits champignons, y a pas à dire.

Alors quelle n'est pas ma stupeur quand je découvre ceci. Évidemment, je suis intriguée. Comme tout le monde, j'imagine. Bah oui, un groupe de femmes, habillées en blanc, qu'est ce que ça pourrait signifier ? Sont-elles féministes ? Quel but poursuivent-elles ?

Alors, je regarde la vidéo. Et là, je pleure. Bah oui, c'est à pleurer oui.

Déjà, l'objet de cette vidéo est une inimitié entre ces jeunes femmes et les Femen, qui y sont finalement considérées comme représentantes suprêmes des  féministes.
Euh, non, désolée de vous décevoir, mesdames, mais si les Femen se revendiquent féministes, elles ne sont pas à elles seules toutes les féministes ni de France, ni de la planète. C'est tout de même clôturer un peu le débat que de commencer par là.