lundi 29 avril 2013

Un Troussage de Domestique, ou le vrai visage du sexisme et du racisme révélé par l'affaire DSK


 J'ai eu récemment l'occasion de mettre la main, dans ma bibliothèque municipale, sur l'ouvrage collectif "Un Troussage de Domestique".
Coordonné par Christine Delphy, ce livre rassemble des articles de Clémentine Autain, Jenny Brown, Mona Chollet, Sophie Courval, Christine Delphy, Rokhaya Diallo, Béatrice Gamba, Michelle Guerci, Gisèle Halimi, Christelle Hamel, Natacha Henry, Sabine Lambert, Titiou Lecoq, Claire Levenson, Mademoiselle, Marie Papin, Emmanuelle Piet, Audrey Pulvar, Joan W. Scott, Sylvie Tissot, les TumulTueuses, Najate Zouggari.
Bref, que du beau monde !

En quoi ça consiste ?


Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il ne s'agit aucunement de prouver la culpabilité ou l'innocence de Dominique Strauss-Kahn. Non.
Il s'agit de recontextualiser cette affaire, mais surtout, les réactions qu'elle a entraînées. Car oui, ce qui a été réellement intéressant dans toute cette histoire, ce n'est ni DSK traîné chez le procureur, ni la prétendue "baisabilité" (notez la laideur du mot... c'est pourtant ce que certains hommes ont expliqué !) de Mme Diallo, mais ce que les gens ont dit de ces accusations.

Mais c'est quoi ce qu'ils racontent ces gens ?
 

jeudi 25 avril 2013

Mesdames, en 2013, pour être payées en moyenne autant qu'un homme... vous devrez travailler 81 jours supplémentaires !



Non non non !

Vous ne rêvez pas ! Le salaire des femmes est bel est bien en solde !




En moyenne, tout niveau de qualification et de contrat confondu, les femmes touchent 27% de moins que les hommes.

Si je rappelle cet élément, c'est parce qu'aujourd'hui est le jour de l'Equality Pay Day (oui pas bien ! on s'inspire de ce qu'il se passe outre Atlantique...) : c'est le jour "jusqu’auquel une femme doit travailler en moyenne pour obtenir le même salaire qu’un homme qui aurait travaillé jusqu’au 31 décembre de l’année précédente" (plus de précision sur le site d'Osez le Féminisme).


Mais comment ? Comment est ce possible qu'en moyenne les femmes touche 27% de moins que les hommes ?


Et bien c'est possible d'abord parce que 80% des emplois à temps partiels sont occupés par des femmes. Ces temps partiels sont pour la plupart "subi" (les gens prennent ce qu'on leur donne...), mais sont aussi dus à des sollicitations précises, comme la demande, majoritairement de femmes à avoir leur mercredi pour... s'occuper des enfants (mais est-ce que s'occuper des enfants est réellement un choix dans ces moments là... vaste question...).
D'autre part, de façon générale, les femmes restent moins payées que les hommes, peu importe le type de contrat... et peu importe leurs qualifications d'ailleurs. 

mardi 23 avril 2013

Mariage pour Tous : Guaino se serait trompé de bouton...


Bienvenue dans une France où le mariage et l'adoption sont possibles pour les couples de même sexe !

Après une âpre bataille, voici venu le temps de laisser tout cela derrière nous, et heureusement grâce à monsieur Guaino, on le fait dans la bonne humeur !

En effet, ce farouche opposant au mariage pour tous, qui a dénoncé tant de fois le "fascisme" ambiant répandu par le juge Gentil (qui a salit la République, rappelez vous) et par François Hollande avec son Mariage Pour Tous (oui oui, c'est du fascisme que d'autoriser deux personnes de même sexe à unifier un foyer sous le nom de "mariage") se serait trompé de bouton... et aurait voté POUR le mariage pour tous. Oui oui, vous pouvez vérifier ici.



Euh... c'est où qu'on appuie ?


lundi 22 avril 2013

L'humiliation... au féminin

On arrête pas le progrès...

La justice iranienne a condamné aujourd'hui un homme, soupçonné d'être impliqué dans une bagarre, à se promener en ville accompagné par la police... déguisé en femme.

... Oui, hein, ça laisse rêveur.

Le grand débordement est-il réellement là où l'attend ?

Ce week end, il s'est passé plein de trucs... 
C'est vrai qu'entre la découverte des potentiels terroristes de l'attentat de Boston, les nouvelles victimes du virus H7N9 (non non, la maladie ne se transmet pas à l'homme, z'inquiétez pas, dormez tranquilles braves gens...), une proposition d'un plan de relance écologique et social (qu'on va oublier aussitôt, non ?), de nouvelles études sur l'obsolescence programmée (non, on était pas déjà au courant...)... y avait sacrément de quoi faire...

Mais non, la Terre a continué de tourner et... les grands esprits épris de liberté ont battus le pavé contre le Mariage pour Tous. C'est leur droit, je leur enlève pas, personne ne leur enlèvera... Mais honnêtement... pourquoi ? Pourquoi se lever à plus de 45 000 pour dire que non, on ne veut pas que des couples homosexuels puissent s'unir sous le nom de "mariage" ? Au nom de quoi en plus ?
Ah oui, c'est vrai, excusez moi, j'avais oublié qu'on allait traumatiser les enfants si par hasard ils étaient élevé par deux personnes de même sexe... Autant vous dire que si ça, ça les traumatise, mais attendez là, il faut interdire le divorce, parce que parfois, les enfants sont élevés par un seul parent !!!! Le traumatisme que ce genre de situation doit induire doit être énorme...
Oui, je suis un peu cynique. Difficile de ne pas l'être.

La société est patriarcale : bienvenue dans le monde réel !

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur Morphea's touch ;) !
Me voilà arrivée dans le monde des blogs... influencée par des blogs féministes en plus ! Et avec une magnifique banderole confectionnée par MonKi, le Singe de l'Espace, que je remercie de tout mon coeur !

Prenez place, mettez-vous à votre aise... Le but, c'est de se sentir bien !

J'en vois déjà dans le fond qui se disent : "non mais, c'est pas possible ! Encore une ! Mais qu'elle retourne faire sa vaisselle, celle-là !"
Si les Femen pensent avoir ouvert la porte à une nouvelle ère du féminisme, il semblerait que ce soit surtout Internet qui a permis d'inaugurer une nouvelle page de cette grande histoire qui ne demande qu'à continuer... Voici venu le temps du féminisme 2.0, en quelque sorte.

Pour débuter ce blog, j'aimerai simplement dire pourquoi il est important aujourd'hui d'être féministe. C'est vrai, ça, à quoi ça sert ça, d'être féministe franchement ?

Poser cette question en suppose une autre, toute simple :

Qu'est ce que le féminisme ?